Le soin et l’élégance

Quand je parle de design à une personne qui me demande ce que je fais, j’ai à cœur de parler en premier lieu de l’alliance entre l’ergonomie, la technique et l’esthétique. Je place l’esthétique en dernier pour bien mettre en avant les deux autres, mais ce n’est pas pour autant que l’esthétique n’est pas importante. Il me semble tout à fait possible de faire rimer soin et élégance.

Voici un petit exemple illustré en 2 parties.

Premièrement, voici l’une des meilleures prothèses de jambe du monde (ci-contre). Crée par l’entreprise Ossur, elle permet de remplacer complètement la jambe (jusqu’au-dessus du genou). Cette personne retrouve progressivement le quotidien qu’elle avait avant son amputation (on ne peut pas courir avec, mais on peut se lever sans effort).

 
 
 
 

Sur le site, on peut voir ces trois personnes portant des prothèses de cette entreprise.

Parallèlement, je vais vous parler de Viktoria Modesta Moskalova, une jeune Russe qui a eu un accident à la naissance et qui, après avoir passé son enfance dans différents hôpitaux, deviendra artiste mannequin. 

J’ai entendu parler de cette femme dans un documentaire diffusé sur Arte. On voyait cette femme, avec SES prothèses, choisir quelle prothèse elle allait mettre avec telle ou telle paire de chaussures, selon son humeur.

 

 


Avec ces deux exemples, on voit l’importance d’une prothèse pour une personne handicapée. 

Mais d’un côté, on travaille essentiellement le côté fonctionnel de la prothèse avec, certes, une certaine étude du design. Malheureusement, il s’agit d’une esthétique futuriste et robotique.
De l’autre, Viktoria apprivoise son handicap. Elle en fait une force, joue avec, l’accessoirise, l’utilise comme un objet de séduction.

Par cet article, je veux mettre en valeur l’importance de l’esthétique et de l’humain dans le traitement des produits à destination de personnes handicapées.

Pour conclure, voici un projet qui tente de regrouper ces deux univers. Ce projet de Gwendolyn Huskens, étudiante à l’école d’Eindhoven, est un premier pas engagé sur la réflexion du handicap face au regard extérieur. Son projet est d’autant plus intéressant, qu’elle n’utilise que du matériel médical.



Pus d’infos sur :
– Les prothèses Ossur
– Viktoria Modesta Moskalova : sa page Wikipedia et son site internet
– le projet de Gwendolyn Huskens
Pour aller plus loin sur l’exemple de Viktoria Modesta qui utilise ses prothèses comme des accessoires de mode, retrouvez mon article Le soin et l’élégance | Viktoria Modesta. Et toujours dans la série traitant de la conciliation entre ergonomie, technique et esthétique, voici l’article Respirer avec élégance où je m’intéresse aux bouteilles à oxygène.

About the author

Leave a Reply

Le blog de Medical Design

Ce blog est un partage de notre veille quotidienne sur les projets et les innovations en santé. Nous invitons également les étudiants à venir présenter leurs projets de fin d’étude.

Recent Works

Pilulier temps de prise MDose Medical Design
distribution du medicament.jpg
écrase médicaments MDose
Déambulateur robotisé
Memoire-Alzheimer-design_MatthieuRobert
Shabiller-DIY-Vêtement handicap_MedicalDesign
Assiettes - Design pour tous-chronique-Recherche_MedicalDesign
Outil-présentation-Physip_MedicalDesign